16EME TOUR DE L'AISNE 2012
123
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 
16EME TOUR DE L'AISNE 2012 PDF Imprimer
Écrit par Patrick DECOEN   

 

Equipage Jean-Claude Rault & Bernard Lefevre sur Simca 1200S

Déjà de retour de ce Tour de l’Aisne 2012…

En effet notre participation, Jean Claude et moi Bernard, cette année s’est conclue au bout de 20 Kms par un abandon pour cause mécanique. Verdict : joint de culasse HS ! Les conditions de routes étaient très difficiles et piégeuses. Beaucoup de boue, beaucoup d’humidité !  C’était très très glissant. Un peu de brouillard en milieu de matinée. Les voitures étaient maculées de terre…

 

 

Nous avons quand même déjeuné avec l’équipe. Le ressenti de nos collègues après la première boucle de 180 Km sdu matin : Jean Marie et Raymond pensaient être dans le coup. ‘’Ca part quand même un peu en travers dans les virages, raconte Raymond. Ha bon ?! rétorque Jean Marie. Moi j’ai le nez dans le road book, je ne vois rien !... Idem pour les Legenne, très concentrés. Vincent a eu quelques frayeurs sur des freinages un peu tardifs du fiston qui, lui, prend beaucoup de plaisir sur ces routes joueuses. Mais non papa, ça ne glisse pas …’’

Les Blanchard sont déjà dans la routine (Teddy s’amuse comme un gamin et Dominique râle comme une gamine…) et semblent avoir pris quelques minutes dans la musette.

Et les Tanret… Il faut dire qu’à 20 Kms du départ, nous avons abandonné et rendu notre carton à la voiture balais. Ils nous demandent ‘’Avez-vous vu passer la 61 (les Tanret) ?…  Ils ont disparu ! ‘’…’’Ben non, effectivement…’’ Nus les verrons passer quelques minutes plus tard. A la fin du déjeuner, quand presque toutes les voitures étaient reparties pour le secteur de l’après midi, est arrivé la Mini verte ! ‘’Ouuiiii, on a un peu de retard… mais ils ferment les contrôles beaucoup trop tôt aussi… si on jardine un peu, on n’a plus le temps…surtout avec le numéro qu’on a…’’ Et ils sont repartis, pas découragés et toujours dans la bonne humeur !

Le coin des Alfa, le matin.

Avant le départ. Notez la bleue : une très rare Trans Europe. 79 ex au monde !

Vu l’humidité certains ont eu du mal à démarrer.

Le très efficace panzer de Benoît….

Jean Marie et Raymond au départ de l’après midi. Plutôt décontracté !

Visiblement, il faut aller à droite : ils ont l’air tous les deux d’accord…

 

C’était très glissant !

Il y a eu deux accidents notables ce matin : une Spit s’est couché e contre un arbre en contrebas d’un talus, juste devant les Legenne. Un autre concurrent aurait percuté de face un engin agricole. Pas de blessé grave dans les deux cas.

 

Equipage Benoit Legenne-Vincent Legenne sur Mercedes 350 SL

Après le compte rendu de Bernard suite à leur expérience écourtée, celui de Benoit auteur d'une très belle 9ème place !

Jean-Marie a tout dit : quel pied !!

Première collaboration avec Papa : nous étions préparés comme des militaires : séance de reconnaissance avec le roadbook de 2011, entrainement en régularité avec des tables avec moyennes fluctuantes. Bref, préparés au maximum de nos capacités / connaissances / expériences.

Ambiance studieuse et réfléchie dans la voiture !

 

Après un bon départ, nous faisons rapidement une de nos 2 grosses boulettes du rallye : en 1 seul secteur, nous prenons 3 pénalités de CP ... Papa racontera çà mieux que moi car je suis sûr qu'il a déjà refait ce fameux secteur sur Google Maps !

Après-midi et étape de nuit sans faute de CP, nous sommes finalement plutôt pas mauvais dans les régularités et prenons peu de pénalités aux TIP (ici les TIP pénalisent également le retard ...) et aux CH. J'essaie tant bien que mal de ménager mon vieux père qui me dit que je freine trop tard et qu'on va parfois "un peu" vite !!

Verdict le dimanche matin, nous sommes 6ème !! Classement plutôt inespéré pour nous. Nous sommes même 4 en réalité puisque le classement du samedi verra quelques modifs qui seront affichées à la pause du dimanche matin ! Nous en aurons la confirmation en remportant la coupe du meilleur équipage de l'étape de nuit. Etape de nuit que nous ferons en alternant les pleins phares qui éclairement la lune et les phares normaux qui éclairent aussi haut que des pleins phares mais moins fort. Ce sera donc environ 120km a alterner entre les 2 en permanence : en descente ou en freinage, pleins phares et codes le reste du temps.

Et le dimanche matin, la 2ème grosse boulette ... malgré les conseils avisés de Jean-Marie : "En régularité : privilégiez à tout prix la navigation !!", nous avons commis une erreur de navigation en prenant un à gauche qui s'est révélé être un chemin de terre ... Bilan, env. 2'30 de perdues en rattrapant le bon chemin.

Là, je vous passe les détails, mais grosso modo, j'avais les doigts imprimés dans le volant à force d'y être cramponné, papa ne disait plus un mot mais n'en pensait pas moins !

Pas de chance, c'était une ZR avec 2 contrôlés : double peine pour nous ! Env. 2' au 1er et env. 1'40 au second. Heureusement, les 2 pilotes devant nous se sont garés pour nous laisser passer !

Puis une spéciale de 100km, avec une ZR en autostart où nous arrivons avec 1' de retard mais nous sommes bloqués par 2 concurrents : nous démarrons finalement avec près de 2' de retard. Devant, çà roule, mais pas assez ! Grosse galère pour les passer ... j'y parviens finalement et nous passons devant le contrôle (qui, heureusement, était sur la fin de la ZR) dans la seconde !

Au final, nous "tombons" à la 9ème position, juste derrière Raymond et Jean-Marie. La logique est respectée !!

Nous sommes ravis d'avoir fait un Top 10, ce qui était notre objectif "secret", même si un peu déçu d'avoir perdu 5 places le dimanche matin, en 1 seule ZR.

=> un excellentissime rallye !

Mise à jour le Jeudi, 24 Janvier 2013 22:51
 
 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS