9EME RALLYE LE MANS HISTORIQUE Imprimer
Écrit par spiderdidman   

Encore une Belle victoire du RSC!  Et 2 places sur le podium !

EQUIPAGE N° 30 -  Olivier Lesein & Vincent Legenne

Première réussie pour l’Alfetta !..

Pour cette nouvelle saison, une nouvelle Alfa à été préparée depuis 3 mois… Il faut dire, que cette auto, ex-Jean-Luc Girard avait déjà une bonne base !.. Mais, comme à mon habitude, j’aime que mes autos soient « concoctées » à ma manière, notamment pour la sécurité, en tenue de route, en freinage, et… en décoration !.. Viens ensuite un contrôle et des réglages mécaniques à ma main… Toutes ces manipulations se sont terminées… la veille du rallye !!!

.

 

 

Vincent ayant tout préparé, comme d'habitude de main de maitre, coté engagement, hôtel (avec les recherches "compliquées" de Patrick que je remercie sincèrement), planning du déplacement, routage,... et mise en pression de son pilote (lol), il restait vendredi matin à poser les plaques d'immatriculation définitives, l'expertise pour l'assurance et... en route pour cette nouvelle aventure !

La météo n'était pas engageante pour faire ce genre d'exercice, mais, quand faut y aller, faut... !!! Comme d'hab, un peu de retard au fur et à mesure du programme, la neige ne nous aidant pas !..
Finalement, à l'hôtel où nous nous sommes tous retrouvés, la synthèse était la suivante : l'auto va bien sauf que j'ai trop d'air dans les pneus !.. Pas trop grave...



Après une nuit agitée, c'est parti !!!
Nous nous rendons au vérifs, licences, et on se vide la tête !.. Vincent fait la check-list de comment nous allons fonctionner avec les instruments, et GO, GO !!!
D'entrée, nous nous sentons à l'aise avec le parcours, le road-book, les instructions de l'organisation et les pièges que Vincent perçoit très vite !.. Première ZR, et là, je retrouve mes bonnes anciennes habitudes en régulant au plus juste !.. La matinée se passe tellement bien que ça en est suspect !..
Déjeuner, mais on reste concentré !.. Avant de repartir, un verre d’huile pour le niveau max !

 

 


Dès le début de l'après-midi, nous repartons sur les mêmes bases... régul, navigation, pièges… jusqu’à la neutralisation de l’étape par l’organisateur faute au manque d’1 page dans le road-book !!! Retour direct au parc de regroupement avant l’étape finale… A cet endroit est affiché le classement des 2 premières étapes… surprise !!! On est en tête du rallye !.. Rester calme, concentré, il reste beaucoup de kilomètres et de possibilité de faire des erreurs…
Enfin, nous repartons vers 17h15… que de la navigation sur un rythme soutenu, beaucoup de CP et donc de pièges !!!


Nous restons sur le même tempo, nous pointons à l’heure, voilà… l’arrivée… et le parc fermé ; commence alors, avec les autres concurrents et les amis du RSC, le moment de refaire le rallye et de s’interroger sur le résultat final ; j’en profite pour ranger dans l’auto, décoller les plaques, appeler les proches, … passer le temps quoi !..
… puis, ça y est, l’auberge, le diner va commencer, et… l’affichage des résultats provisoires avant d’éventuelle réclamation (règlement FFSA) ; Vincent se dévoue… soulagement… on est toujours en haut de la feuille… et on y restera…
Le podium, les coupes, le trophée André Cadiou à remettre en jeu à la prochaine édition en 2014, photos souvenir et je dédie personnellement cette victoire à mon frère décédé récemment ;

Je tiens à féliciter et à remercier Vincent qui a encore prouvé qu’il était un co-pilote/navigateur avec des qualités notoire

 

Merci à tous les membres du RSC, qui, au-delà du rallye, m’ont permis de passer un super week-end… Et rendez-vous aux « Routes du Vexin »… là, ça sera une autre aventure…

 


 

EQUIPAGE N° 9 -  CEDRIC & GERARD LE CAM

La "digestion" à été difficile....
Malgré un beau Rallye, je suis déçu de notre prestation, déçu parce que j'ai eu l'impression de ne jamais être dans la course, non concentré...destabilisé par la moindre difficulté nouvelle.


Cela commence dès la première étape , la première zone de régularité se passe bien, il me semble être passer à 3/4 la seconde (nous sommes en fait à 1mn19'!!!!  ) la suite de la carte que nous avons bien traité, vient le fléché non métré sous forme d'arrète de poisson, je ne cherche pas à comprendre, je suis obnubilé par le SILO que je cherche sans voir qu'il y avait une étape intermédiaire qui à du nous couter 3 ou 4 Contôles de Passage (CP) , je vais le comprendre quelques Kms plus loin ...trop tard pour revenir en arrière..

Sur la ''régul'' de la seconde Zone de Régularité, je n'arrive pas à gérer les changements de moyenne avec la navigation, nous finissons au "PIF" en moyennant les moyennes avec calcul du temps total!!  Nous prendrons moins de pénalités que la 1ere ZR!!!! Va comprendre!!!
Pour la première étape nous payons cash le "zap" de l'arrête de poissons 6CP =900 points.

Pour la seconde étape, je ne comprend pas comment nous avons pu ne pas prendre 6CP dans le secteur 4 j'ai eu le sentiment d'avoir toujours été sur la bonne route...ça m'énerve de ne pas comprendre le pourquoi de ces 900 points de nouveau perdus !

Pour le reste trop d'erreurs en régul , je pense que je me suis trop fier au cadenceur sans tenir compte des petites erreurs de parcours tel que 2/3 de marche arrière sur quelques dizaines de mètres suite au "loupage" d'embranchement.

La rectification du trip en +/- ne correspondait plus aux infos du BRANTZ , j'aurais du faire un calcul aux temps, mais j'avais un peu le cerveau mou!!!!!!
J'arrête de m'appesantir sur mon triste sort....... et Je félicite encore nos amis du podium et mesure le chemin à parcourir...

 


 

EQUIPAGE N° 12 ALAIN HEBERT SUR MGB GT

Faut croire qu'au départ de ce 9éme rallye Le Mans Historique nous n'étions pas encore bien réveillés ou que la fraîcheur hivernale de ce matin sarthois nous avait engourdis les neurones. Pourquoi sommes-nous partis dans le  secteur initial sans  enclencher le chronomètre ? Pourquoi dès le km 11 avons-nous bouclé 3 fois la côte de Monhoudou, alors que rien dans le RB ne nous y encourageait vraiment ? Enfin, pourquoi avons-nous découvert l'arête du fléché non métré seulement après avoir jardiné dans le village de Thoigné ? Mystère. PIantés comme des débutants. Tout celà en une trentaine de km ! C'est beaucoup trop pour une première étape, ingérable en temps sur la suite de la matinée et immédiatement sanctionné par 1800 points de pénalité pour retard excessif aux CR 2, 3 et 4.

 

Profondeur du classement assurée, la journée était mal engagée et nous n'avions pas encore tout vécu . Contrariés pour le moins, énervés peut être aussi (?), c'est alors que nous commençions à récupérer une cadence mieux adaptée aux derniers secteurs du matin que le Trip et le compteur km journalier ont lâché. Encore diront certains à juste titre; problème technique récurrent de la MG depuis quelques rallyes. Il y a surement quelque chose qui coince quelque part. Un recours au Mc Gayver du RSC 78 devrait s'imposer.  Bref, avec notre numéro 12, nous sommes arrivés (pas très fiers) à la pause de Beaufay sur un parking où près de 40 voitures stationnaient déjà !

Sans possibilité de réparer sur place, l'après midi s'annonçait mal et nous ne furent pas déçus. Sans repaire kilométrique, plus tellement motivés, nous avons essayé de retrouver du plaisir, à défaut de satisfaction, dans la découverte des routes de campagne et des villages sarthois, par une approche "pifométrique" des lieux . Méthode totalement inefficace dans la recherche des CP (comment peut-on en "éviter" autant ?) et inadaptée au respect des moyennes horaires.

Le résultat final (44 éme) est à la hauteur de la déconvenue.

Il va falloir resserrer les boulons pour le prochain rallye et ........ changer le cable; à défaut de trouver la vraie solution.

Mise à jour le Mercredi, 15 Mai 2013 22:00