123
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 
3ème CIMES & ALPAGES - 22 & 23 juin - Equipage 30 la suite PDF Imprimer
Écrit par Patrick DECOEN   
Index de l'article
3ème CIMES & ALPAGES - 22 & 23 juin
Equipage 30 la suite
Equipage 30 la suite
Equipage 30 Suite et fin
Toutes les pages

 

 

Dimanche matin, nous essayons le petit déjeuner dehors, mais la bruine est revenue. Les premiers résultats sont affichés et nous sommes 4ème juste devant, Teddy et Dominique. La 1ère place est détenue par les Durand sur leur Lotus Elan (largement en tête du THRF GT), les Rosnoblet, régionnaux de l'étape sur une MGB GT et  les Vaconnet sur une Porsche 924.

4ème étape : Jean Claude s'éclate au volant, les paysages sont moyens et le temps brumeux. La 1200S marche comme un avion, les montées de col en tirant 6000 tr/mns et les descentes sans ménager les freins, nous ont permis de bien nous défouler. Résultat, 2CP et 6 minutes de retard au CH.

5ème étape : Etape galère, après 20 kilomètres, dans une carto, la route à prendre est fermée, c'est l'arrivée d'une course de côte. Une partie des équipages continue tout droit, d'autres comme nous rebroussent chemin pour essayer de prendre la dernière flèche de la carto. Route à nouveau barrée, j'appelle le traceur, Jean Louis, pour prendre les consignes, l'étape sera annulée à partir de la course de côte. Il reste plus de 40 kilomètres à faire et nous décidons comme beaucoup de continuer car nous avons retrouvé une case significative sur le roadbook. Nous ne sommes pas déçus de ce choix, presque 20 kilomètres entre deux cases dont les numéros se suivent. La montée du col se fait avec de la brume, des routes humides, du brouillard en haut et du soleil en bas. Nous roulons de concert avec les deux Porsche 924 et une Alfa 2000 GTV. La 1200S n'est pas la plus puissante, mais sûrement la plus agile, avec une tenue de route fantastique. En haut du col, on laisse filer la 924 de Gascoin/Corvi, on lâche la 924 des Vaconnet et on roule de concert avec l'Alfa. Dans les montées en ligne droite, ils nous reprennent le temps perdu dans les enchaînements. Au bout du compte, c'est en fin de descente que nous prenons un peu d'air car leurs freins commencent à fatiguer.



Mise à jour le Dimanche, 30 Juin 2013 18:06
 
 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS