17 EMES ROUTES D'AUVERGNE 2014 Imprimer
Écrit par Patrick DECOEN   

Equipage N°22 Didier SIMON - Patrick DECOEN


Nous sommes partis vendredi matin avec un peu d'appréhension pour moi, naviguer le Président avec mon expérience, serais-je à la hauteur 

Arrivée à Brioude vers 16h00, temps superbe, 30°, piscine à l'hôtel et pas de maillot ...

Vérifications techniques OK et un peu de roulage à la place de la piscine pour découvrir l'auto. Les sensations sont totalement différentes de celles ressenties dans la 1200S.

 

 

Nos concurrents directs , sont les belges à la BMW, les Tillman, les Rioux, les Le Cam, les Cimadore, les Bedu et les Dupraz.

Samedi matin, première épreuve, fidèle à ce que j'avais pu voir l'année dernière, des pièges faciles à contourner si le copilote est bien concentré. Cela n'a pas été toujours mon cas, car nous pointons à l'arrivée avec 28 minutes de retard, sachant qu'en Auvergne, pointer à l'heure est une vraie gageure.

 

L'après midi, une spécialité locale, 5 minutes de temps bonus pour tracer les cartes, à rajouter au délais initial.
Je rajoute bien ces 5 minutes à tous les TIP et nous voilà en route vers l'arrivée avec encore une vingtaine de kilomètres à faire. J'indique à Didier que nous avons 14 minutes de retard. S'engage alors une vraie course poursuite contre le temps que Didier va brillamment gagner en se faisant un vrai plaisir de pilotage sur des routes magnifiquement revêtues dans des paysages sublimes qu'il n'a pas vraiment eu le temps de voir, concentré sur des pointes en descente à 120 avec enchaînements gauches, droites.
Au CH, c'est tout fier que j'annonce au contrôleur : pointage dans la minute.  10 minutes plus tard, horreur, je n'avais pas rajouté les 5 minutes de bonus. En fait on a pointé avec 5 minutes d'avance, 10 points dans la besace. C'est un moindre mal et Didier c'est éclaté !

 


 

La deuxième épreuve de l'après midi c'est déroulée sans soucis majeur.

Au dîner, cochon de lait à la broche, mais à l'intérieur car méga orage.  Affichage des résultats vers 22h00, Gérard 4ème et nous 5ème.
Par contre une erreur de l'organisation fait qu'ils n'ont pas intégré les pénalités des 3 CH d'arrivée...

Dimanche matin, après un orage nocturne Auvergnat,  l'Alfa qui a dormi sous sa bâche démarre au quart de tour, l'Alpine des Tilman a pris l'eau, ils partiront en dernier.

La première étape, nous fait un peu jardiner, mais démarre dans la partie où nous avions fait le roulage de vendredi !

Arrivée de l'étape avec seulement 12 minutes de retard et largement devant tout le monde.

Devant le nombre d'équipages perdus aussi bien en expert qu'en GT, la 5ème étape est annulée. Les premiers arrivés peuvent la faire hors classement avec le roadbook.


Et là surprise, Didier qui m'avait proposé plusieurs fois d'essayer l'Alfa sans succès, me donne les clés pour faire la dernière étape à ma main. Un grand moment de plaisir et je l'en remercie encore.

Pour le classement final, nous attendrons l'annonce officielle pour connaitre les écarts et les erreurs.
1er les belges
2éme nous
3éme les Tilman

 

Une seconde place qui nous fait plaisir pour cette première association, et un résultat qui nous conforte au classement du THRF.

Un rallye à renouveler sans modération !

Mise à jour le Dimanche, 08 Février 2015 20:27